L’insoumise

20556133353202080913063192259502427883764n.jpg

 

 

 

Lambeaux de chair brune tatouée de Lune, 

Echine sauvage parcourue de tresses obscures, 

Regard d’acier trempé d’amour. 

Muscles bandés de trop de solitude, 

L’insoumise pénètre dans la clairière du temple. 

 

Un corps élancé, ciselé d’ombres guerrières, 

Lèvres noires épousant la blancheur carnacière, 

Port de vestale aux seins d’or. 

Pas lourds de toute son humanité, 

Elle s’offre libre et fière à l’autel du sacrifice. 

 

Le vêtement blanc caresse son corps fiévreux, 

Sa chevelure écrase la fine cambrure de ses reins, 

Ses yeux gris se troublent, 

Corps lourd de tant d’errances. 

Elle abandonne docile la gorge révoltée d’une reine. 

 

Publié dans : Poèmes |le 10 juin, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

VOIX SUR LE COEUR |
Bienvenue dans le Monde de ... |
KH : Your World, Your Choice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le monde flottant
| Du cours en stock: le franç...
| lavieenprose