Une fille à son père

charlesedouarddesainneville.jpg

Père, 

Homme tant de fois aimé, 

Pardonné … 

 

Dieu absent du panthéon familial. 

Aventurier des terres inconnues. 

Toujours à mon chevet dans le mal, 

Mais jamais dans mon cœur à nu. 

 

Protecteur à la force intransigeante. 

Despote éclairé  sans  grand chemin. 

Père attendri à la verve exigeante, 

Le cœur emprisonné dans son poing. 

 

Homme boulimique et généreux. 

Rêveur  romantique et artiste incompris. 

Conteur  de mensonges merveilleux 

Pour tes petits – enfants déjà conquis. 

 

Epicurien hors de ta  peau, 

Tes rêves d’enfants devenus chimères, 

Sont mes plus beaux châteaux, 

Même si je les sais éphémères. 

 

Don Quichotte des causes perdues, 

Chevalier sans bannière, 

Vieux sage à la recherche de sa tribu, 

Tes combats ont fait de moi une guerrière. 

 

Athéna sortie de la cuisse de Jupiter, 

Je suis la flèche dans ton cœur. 

Je lève mon verre à ta gloire de père, 

A jamais la gardienne de tes peurs. 

 

Mon père, 

Tant aimé et admiré, 

Haï et pardonné. 

Dieu n’existe pas… 

Peu importe puisque tu es là 

 

Publié dans : Poèmes |le 19 juin, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

VOIX SUR LE COEUR |
Bienvenue dans le Monde de ... |
KH : Your World, Your Choice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le monde flottant
| Du cours en stock: le franç...
| lavieenprose